Plateforme
Droits de l’Homme

[Talk#4] RSE et respect des droits humains : les entreprises du tourisme engagées contre l’exploitation sexuelle des enfants

Date : Mercredi 2 juin à 18h

Lieu : Livestorm

« Les Talks de la PDH-Plateforme des droits de l’Homme : Business et droits humains ».

 

Vous êtes chef.fe d’entreprise directeur.rice RSE, membre d’une organisation professionnelle ou d’une ONG, journaliste ou juriste, vous souhaitez améliorer vos pratiques ou vous informer sur les récentes avancées en termes de respect des droits fondamentaux en entreprise?

Vous souhaitez déployer une démarche collective pour orienter et valoriser les engagements RSE liés aux droits humains dans votre secteur économique ?

 

La Plateforme droits de l’homme (PDH) vous invite à participer au quatrième webinaire du cycle d’événements visant à faire progresser les débats sur les enjeux liés aux entreprises et aux droits humains

 

Replays des précédents talks :

  1. Quelles collaborations entre société civile et acteurs économiques ? L’intégration des enjeux de droits humains par les entreprises du SBF 120 (replay, compte-rendu)
  2. Droits civils et politiques* : l’exemple de l’application de la peine de mort et de la torture (replay, compte-rendu)
  3. Concilier droits de l’homme et régulation à l’ère d’un espace public digital (replay, compte-rendu).

 

* Droits civils et politiques : droit à la vie, à la liberté, à l’égalité face à la loi et à la liberté d’expression.

 

A suivre : ne manquez pas le dernier talk du 3 juin 2021 qui viendra clôturer ce cycle de webinaires en évoquant les opportunités de coopération entre Entreprises, ONG et parlementaires, en référence aux nouvelles législations sur le « devoir de vigilance ».

 

Pour rester informé.e, connectez-vous sur : https://www.linkedin.com/company/pdh-plateforme-des-droits-de-l-homme

 

RSE et respect des droits humains : les entreprises du tourisme engagées contre l’exploitation sexuelle des enfants.

Mercredi 2 juin à 18h

 

Ce nouveau webinaire porter sur la collaboration entre les ONG et les entreprises du secteur du tourisme impliquées concrètement dans une démarche de lutte contre la criminalité liée à l’exploitation sexuelle infantile.

 

Historiquement connu en Asie du Sud-Est, le phénomène d’exploitation sexuelle des enfants dans le cadre des voyages et du tourisme s’est amplifié avec l’ouverture des frontières et des déplacements internationaux. Aucun pays ne peut désormais se prétendre à l’abri de ce fléau, notamment avec le développement du numérique et l’apparition de nouveaux espaces propices à l’émergence de violences sexuelles envers les enfants.

La législation s’est emparée de la question avec l’intégration, en mars 2021, d’une observation générale à la Convention relative aux droits de l’enfant, ciblant des pratiques abusives en augmentation constante dans l’espace digital.

 

Quel est l’état des lieux juridique actuel autour des droits de l’enfant ?

Quelles sont les bonnes pratiques d’ores et déjà mises en place par certains acteurs économiques du secteur touristique ?

Comment encourager une coopération vertueuse entre entreprises et ONG ?

Quelles mesures engager pour renforcer les dispositifs de protection des enfants exposés aux violences sexuelles via les plateformes numériques administrées par les entreprises du tourisme ?

 

Cette conférence en ligne coorganisée par l’ONG ECPAT France et le Groupe Enfance de la Coordination Humanitaire et Développement, mettra en lumière l’existence de solutions concrètes issues de partenariats fructueux entre organisations de la société civile et entreprises du secteur touristique, à compter parmi les bonnes pratiques à généraliser.

 

Intervenantes :

  • Ludivine Piron, responsable des programmes online et tourisme ECPAT France.
  • Alexia Tafanelli, coordinatrice du Groupe Enfance de la Coordination Humanitaire et Développement.

 

 

À propos des organisateurs :

Plateforme Droits de l’Homme (PDH) : Créée à Paris en 2017, la PDH regroupe désormais 25 ONG de défense et de promotion des droits de l’Homme. Son objectif est de renforcer la dynamique collective et l’efficacité des organismes œuvrant en matière de défense des droits de l’Homme à l’international

 

End child prostitution, child pornography and trafficking of children for sexual purposes (ECPAT) France : Fondée en 1997, ECPAT France est une ONG française, membre du réseau ECPAT International dont le mandat est de lutter, en France et à l’International, contre l’exploitation sexuelle des enfants. L’association se donne également pour objet de promouvoir les droits de l’enfant et de lutter contre toutes les formes de violence et d’exploitation des enfants et des jeunes de moins de 25 ans, et notamment la traite quelle que soit la forme d’exploitation.

 

Groupe Enfance :  Le Groupe Enfance de la Coordination Humanitaire et Développement a été créé en 2014 à l’initiative de SOS Villages d’Enfants, ECPAT France et Enfants Sans Frontières rassemble. Aujourd’hui, il rassemble 19 ONG engagées dans la défense des droits de l’enfant à l’international. Réunies depuis 2014, ces organisations partagent la conviction qu’une attention constante et soutenue aux enfants et à leurs droits constitue un levier puissant pour amorcer un cercle vertueux vers l’atteinte des objectifs de développement durable et la paix.

 

 

Ce projet est soutenu par l’Agence Française de Développement et la Fondation de France.

Logo AFD